Qu’est ce que le ruban bi-polaire HorseGuard?

Le cheval a une vision limitée. Il peut voir dans un rayon de 350 degrés (nous voyons à 180 degrés), mais a une mauvaise vision et un sens très restreint des perspectives. Ses deux angles morts sont immédiatement devant son nez et directement derrière lui.

L’instinct naturel du cheval est de fuir le danger. Il pourrait ignorer un petit obstacle sur sa trajectoire. Une clôture électrique difficile à voir peut être dangereuse pour lui.

C’est pourquoi la largeur du ruban HorseGuard de 4cm est conçue pour représenter le diamètre d’une branche d’arbre et être donc ainsi visible par le cheval .

Comparaison de visibilité entre clôtures.
Cette clôture présente 7 sortes de clôtures différentes : 4 sont relativement invisibles,
2 sont acceptables (visibles mais pas toujours respectées) et 1 est visible et respectée
(le ruban HorseGuard de 4 cm).

 

Puisque qu’elle est visible avec son ruban de 1.5″ (4cm) de large, le cheval la voit et évitera de “foncer” à travers s’il est agité car il peut forcer la clôture en courant dessus.
Lorsque qu’il pose son nez sur le ruban avec curiosité et prudence, comme tout ce qu’il fait pour la première fois, il reçoit une violente secousse, soit au bout du nez, soit dans tout le corps.
La clôture respectée réduit les éventuels dangereux incidents : un cheval qui respecte sa clôture ne la touche pas !
Une clôture électrique en ruban ne devrait pas faire moins de 4cm de largeur avec un minimum de 2 rangées de ruban.

Excellente conduction :

10 fils en acier inoxydables de 0.40 mm de Ø diamètre pour le ruban de 4 cm de large
29 fils de trame de polyéthylène de 0.50 mm de Ø
+ 2 pare-chocs de Ø 1 mm de diamètre en lisière de ruban :

permettent un ruban rigide et résistant qui augmentent l’efficacité et la protection et évitent l’allongement.
Toutes les parties plastique sont traitées anti UV.
Toutes les parties métalliques de la clôture sont en acier inoxydable pour lutter contre la rouille (mauvais conducteur).

 

La trame du ruban HorseGuard est ajourée pour lutter contre le faseillage du au vent.
Le vent étant un ennemi infatigable du ruban électrique : il ne faut pas dépasser 5 mètres entre chaque piquet et réduire à 3 mètres (voir moins) pour une installation dans une région de grands vents.
La vibration permanente du vent fait bouger le ruban dans les isolateurs et le frottement plastique contre plastique peut user le ruban. C’est pourquoi La forme de l’isolateur  #8bl HorseGuard est dessinée spécialement pour maintenir le ruban sans le pincer.

Ruban Bi-Polaire HorseGuard (gros plan)

La connexion du ruban jusqu’à l’électrificateur se fait avec l’aide d’un tendeur HorseGuard et de câbles haute tension sertis avec des cosses aux extrêmités.
Le bord supérieur du ruban (partie verte) est connecté au pôle positif (+) de votre électrificateur (chargeur / boîte électrique). Le bord inférieur du ruban (partie marron) est connecté au pôle négatif ( – ) de votre électrificateur.
La secousse (choc) se produit lorsque le cheval touche les 2 bords du ruban.

Grâce à la bi-polarité du ruban (+/-) vous n’avez pas besoin d’une prise de terre pour que votre clôture électrique fonctionne, même dans un sol sablonneux très sec ou désertique, neigeux ou gelé, votre clôture fonctionnera efficacement sans prise de terre problématique quelles que soient les conditions.

Le système de clôture en ruban bi-polaire HorseGuard est LA solution de clôture pour toute saison, tout climat et durant toute l’année.

Une barrière visuelle

L’instinct naturel du cheval est de fuir le danger. Un cheval peut ignorer ou ne pas voir un obstacle puisqu’il est myope. Le ruban électrique HorseGuard de 4cm (1.5″) crée cette barrière visuelle. Pour le cheval, cette clôture en ruban représente plusieurs grosses branches d’arbre qu’il peut voir et éviter sans se blesser. Le ruban HorseGuard est un obstacle large et donc bien visible qui réduit les dangereux incidents de chevaux agités qui ‘foncent droit devant’. Il est une barrière visuelle.
Il faut en effet que pendant la fraction de seconde où le cheval a décidé de ne pas respecter sa clôture, que son instinct de conservation lui commande : « Non, là c’est une trop grosse branche, je ne peux pas passer à travers, il faut que j’en fasse le tour !!!». C’est pour répondre à cette dangereuse situation que 2 ou 3 hauteurs de ruban large sont indispensables.

https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/visu_3.jpg
visu_3
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/visu_1.jpg
visu_1
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/visu_2.jpg
visu_2

Une barrière physique

Le ruban HorseGuard 4 cm de large résiste aux chevaux jusqu’à 300 kg de pression. Il a un point de rupture à 300 kg de tension, ce qui est suffisant en temps normal.  (nous ne pouvons hélas pas garantir le comportement particulier de chaque cheval). Il faut en effet qu’une clôture, quelle qu’elle soit (même les lices en ciment) cède sans blesser le cheval s’il ‘devient fou’ et fonce dedans…
Mais si le cheval fonce sur la clôture, le ruban HorseGuard est conçu pour s’étirer ou céder sans le blesser (résistance du ruban jusqu’à 300 kg (600 lbs) de pression).

https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/physical5.jpg
physical5
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/physical4.jpg
physical4
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/physical3.jpg
physical3
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/physical2.jpg
physical2
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/physical.jpg
physical
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/physical6.jpg
physical6
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/physical7.jpg
physical7

Une barrière mentale

La douleur associée à la clôture électrique crée une barrière mentale pour le cheval… Cette secousse, si elle provient d’un électrificateur puissant et d’un ruban bien installé, s’apparente comme sensation à un « coup de gourdin » à la volée !  C’est à partir de ce souvenir douloureux qu’il respectera cette « barrière mentale ». Il est ensuite rappelé à l’ordre chaque fois qu’il est tenté par un brin d’herbe de l’autre coté de la clôture.

Pour le poulain, l’imprégnation au respect d’une barrière mentale électrique sera valable pour le reste de sa vie. Elle pourra le sauver durant la fraction de seconde où il aura décidé de ne pas respecter sa clôture.

https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/mental_5.jpg
mental_5
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/mental_4.jpg
mental_4
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/mental_3.jpg
mental_3
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/mental_2.jpg
mental_2
https://www.horseguard-canada.com/wordpress/wp-content/uploads/2017/03/mental_1.jpg
F SANGLIERE 3

Les chevaux sont d’humeur changeante, et face à une clôture étroite et/ou mal électrifiée (ou pire, face à un fil barbelé), ils peuvent réagir différemment.

  • A) Il ne voit pas la clôture et fonce dedans. Comme les chevaux sont myopes, les blessures occasionnées par des clôtures mal adaptées amènent de bons clients aux vétérinaires.
  • B) Il voit la clôture, mais est tellement agité (par exemple, lorsque son copain vient de partir en promenade avec lui), qu’il essaie coûte que coûte de passer en forçant la clôture avec son poitrail.

Il y a comme cela de nombreuses situations critiques face aux clôtures, qui ne peuvent ne se produire qu’une fois dans la vie…

Mais il vaut mieux être sûr d’être du bon côté… C’est pourquoi une clôture doit toujours être bien électrifiée. (4000 à 7000 volts en permanence.)

 

 

Print Friendly, PDF & Email